L’après match. Des regrets, mais toujours de la solidarité

Ce fut une fois encore un match compliqué pour… les supporters. Une statistique résume notre mal profond depuis de trop nombreux matches : Bordeaux n’a cadré aucun tir hier (une première en Ligue 1 depuis sa défaite sur le terrain du GFC Ajaccio le 31 octobre 2015). Alors, oui, il est indéniable que l’équipe a montré de la volonté, de l’envie, de la solidarité… Mais également beaucoup de déchet technique, un manque d’adresse devant le but. Résultat, alors que les trois points étaient à notre portée, nous nous contenterons d’un seul…

 

Le fil du match

14ème : Angers ouvre le score par Ismaël Traoré sur un centre angevin, et au milieu de trois bordelais pas au marquage.

27ème : Égalisation des Girondins grâce à un but de Santamaria contre son camp, des suites d’un corner.

42ème : Coup France de Malcom aux 22, mais manquant de puissance.

45ème : Reprise inattendue de Manceau qui manque de peu de lober Prior petit filet opposé.

58ème : Frappe angevin d’en dehors de la surface, Prior se couche facilement.

64ème : Magnifique centre en retrait de Laborde pour une reprise de Sertic qui frôle le montant angevin.

77ème : Capelle frappe au but, mais elle n’est pas cadrée.

80ème : Ciseau merveilleux de Nicolas Pallois dans la surface, et sur la barre !

87ème : Centre de Pellenard mal dégagé et qui profite à Laborde dans la surface, sa frappe forte rase la lucarne !

90ème : Centre de Pellenard pour Rolan du bout du pied aux 6 mètres, mais il est bien gêné par son adversaire et ce n’est pas cadré.

 

 

Les joueurs

 

Jérôme Prior est lâché par sa défense sur le but angevin. Mais l’on se demande quand Jéjou va prendre les initiatives et faire de plus nombreuses sorties aériennes, pour s’imposer. Le portier bordelais et fit d’ailleurs une sortie, suicide, complètement hasardeuse (36ème), alors que Pallois avait deux mètres d’avance sur son adversaire… Il laissa ainsi sa cage vide aux 25 mètres et l’on se demande vraiment encore ce qui lui est passé par la tête.

 

Théo Pellenard a connu un début de rencontre un peu compliqué. Difficile cependant de lui mettre le but angevin sur le dos car ils sont trois joueurs dans cette zone et que le latéral couvre plus le second poteau. Il fut le joueur qui perdit le plus de ballons à la mi-temps et à la fin de la rencontre (24). Cependant, il apporta dès que possible son aide offensivement, et est à l’origine de cinq centres. Youssouf Sabaly n’a lui centré que deux fois, et c’est vrai qu’on le vit moins devant qu’à l’accoutumée. Pourtant, il est le deuxième joueur bordelais à avoir touché le plus de ballons dans ce match (67), et qui a le meilleur pourcentage de réussite dans ses passes aussi (81%). Igor Lewczuk est absent de sa zone sur le but et est lobé par le centre angevin. Au final, une prestation correcte, sans plus, assez lisse même. Peu de prise de risques, de montées de balle vers l’avant, un jeu latéral…. Voilà. Nicolas Pallois nous a fait franchement peur à de nombreuses reprises pendant ce match notamment au niveau de la relance, et de quelques imprécisions techniques proches de sa zone de défnse. Mais il nous a fait lever du canapé avec ce ciseau magnifique qui aurait mérité un meilleur sort que celui de s’écraser sur la barre transversale.

 

Grégory Sertic prenait la place de Jaroslav Plasil, malade pendant le stage et ayant enchainé les matches de Coupe. Le capitaine bordelais du soir avait le meilleur pourcentage de passes réussies à la pause (83%, puis 80% à la fin du match). Le milieu de terrain eut une occasion en or avec ce bijou de ballon en retrait de Laborde à la 64ème, mais cela frôla malheureusement le poteau… A ses côtes, Valentin Vada prenait place. Le jeune bordelais, à qui le staff fait de plus en plus confiance, est le troisième joueur à l’issue du match à avoir gagné le plus de ballons. Plutôt intéressant dans la construction du jeu, il essaya également de se projeter vers l’avant. Mais celui qui éblouit le plus pendant la rencontre, fut incontestablement Jérémy Toulalan. Omniprésent, ratissant une très large zone du terrain, le milieu de terrain bordelais est resté sur son excellente série de matches en Coupes. Et les statistiques confirment cela avec 30 ballons gagnés (meilleur total), 79 ballons joués (meilleur total). Vraiment, c’est le Toulalan qu’on aime.

 

Devant, c’était le retour de Diego Rolan. L’attaquant Uruguayen manque une tête plongeante dès la cinquième minute alors que n’importe quel attaquant (ou buteur) se serait fait pousser le crâne l’espace d’une demie seconde. Mais il est aussi dans le coup concernant l’égalisation bordelaise (27ème). Pas grand-chose d’autre à se mettre sous la dent même s’il participa au repli défensif. Malcom est apparu plus tranchant, notamment dans ses premières accélérations. Il est aussi celui d’où vient le but pour Bordeaux, sur corner. Cela dit, ce n’est que par intermittence et c’est encore loin de son niveau affiché en début de saison. Enfin, Gaëtan Laborde n’a pas déçu, une fois encore, avec d’abord un très bon centre pour Rolan (5ème), ou encore un centre en retrait pour Sertic (64ème), sans oublier sa frappe de fin de rencontre qui frôle la lucarne (88ème). L’on n’oublie pas non plus son jeu dos au but, domaine dans lequel il a incontestablement progressé.

 

Quant aux rentrants, François Kamano est rentré pour faire deux grands ponts, mais sans conséquence au final. Jaroslav Plasil n’a touché que quatre ballons. Voilà.

 

 

La feuille de match

Samedi 14 janvier 2017 à 20 heures

20ème journée de Ligue 1 2016-2017

Stade Jean Bouin

10056 spectateurs.

Angers-Bordeaux (1-1)

Buts : Traoré (14ème), Santamaria (CSC, 27ème)

Cartons jaunes : Jean-Tahrat (18ème), Traoré (41ème), Pavlovic (66ème), Tait (80ème) – Rolan (21ème), Toulalan (60ème), Kamano (82ème).

Angers : Petric – Traoré (c), Thomas, Bamba, Mangani, Capelle, Santamaria, Jean-Tahrat (Wissa, 76ème), Manceau, Berigaud (Tait, 68ème), Bamba (Pavlovic, 61ème).

Bordeaux : Prior – Pallois, Lewczuk, Sabaly, Pellenard – Sertic (c), Vada (Plasil, 74ème), Toulalan – Rolan, Laborde, Malcom (Kamano, 68ème).

 

Les statistiques d’après match

 

Les statistiques des bordelais

 

 

Les notes

Prior : 4

Sabaly : 4

Pellenard : 4

Pallois : 5

Lewczuk : 5

Toulalan : 8

Sertic : 4

Vada : 5

Malcom : 5

Rolan : 5

Labode : 6

 

Photo en Une AFP, Stats LFP