Victoire face à Barnsley (1-3)

 

Le fil du match


Lamine Sané est encore milieu défensif ce soir. Jussiê est seul en pointe, épaulé par Obraniak à droite, Plasil au centre, et Saivet à gauche.

Plusieurs approximations en ce début de match

4ème : Frappe écrasée de Plasil plein axe après un bon pressing au milieu : pas cadrée.

6ème : Frappe croisée à gauche de la surface de Barnsley : Olimpa avait fermé l’angle, et cela passe à côté.

Bordeaux laisse le jeu à son adversaire et évolue en contre.

10ème : Super une-deux entre Obraniak et Saivet, ce dernier frappe et belle parade gardien ! Barnsley se dégage difficilement… Derrière, Bordeaux effectue un bon pressing… Centre de Mariano , le ballon revient en retrait pour Plasil plein axe qui trompe gardien du droit avec une bonne frappe au premier poteau. 0-1.

17ème : Nouvelle bonne combinaison. Jussiê est au départ, relais avec Obraniak et Plasil : frappe de ce dernier contrée. Dommage, elle prenait la direction du but.

Les anglais pressent haut afin d’essayer de récupérer le ballon, en vain.

26ème : Frappe trop croisée de Barnsley : Olimpa était dessus.

Puis plus grand-chose jusqu’à la mi-temps où Bordeaux aura la plupart du temps le ballon et fera tourner.

 

Mi-temps.

 

 


 

Plusieurs remplacements comme d’habitude en seconde. Restent seulement de la première Olimpa, Poundjé, et Jussiê. La compo : Olimpa – Poundjé, Chalmé, Bréchet, Savic – Nguemo, Sertic, Ben Khalfallah, Maurice-Belay, Jussiê, Sacko.

47ème : Percée de Sacko à gauche. Il est excentré mais frappe : bien captée par le gardien qui se couche.

49ème : Parfaitement lancé en profondeur par Sertic, Jussiê sur la droite, fixe, et donne caviar à Sacko qui n’a plus qu’à la pousser : But bordelais ! 0-2.

57ème : Frappe anglaise de trente mètres au-dessus.

59ème : Frappe de Sertic plein axe de 25 mètres, contrée en corner.

66ème : Nguemo trop facile au milieu perd le ballon dans l’axe. Sanction immédiate puisque la frappe de Barnsley dès 25 mètres finit en pleine lucarne. Superbe but ! 1-2.

67ème : Maurice-Belay sent la mauvaise passe entre les deux centraux et bingo ! Il récupère le ballon, fixe et donne à Sacko qui frappe mais le gardien est bien sorti et la capte !

68ème : Poteau de Barnsley sur une tête (centre) ! On a eu chaud ! Olimpa n’a pas bronché et était pris.

73ème : Frappe de Sacko des 25 mètres sur la gauche : trop croisée et écrasée.

75ème : Bon coup franc plein axe pour Barnsley : ça passe au dessus du mur mais trop mou : Olimpa capte.

76ème : Centre de Ben Khalfallah de la droite pour Jussiê qui coupe la trajectoire dans l’axe : au dessus ! Dommage.

79ème : Corner mal dégagé par la défense bordelaise, frappe de Barnsley au-dessus des buts d’Olimpa.

81ème : Grosse Occasion pour Sacko qui manque son duel en face à face avec le portier adverse.

87ème : Frappe de Nguemo du gauche à côté.

89ème : Frappe de 40 mètres excentrée du désespoir, Olimpa capte en deux temps…

91ème : But de Maxime Poundjé ! Le joueur, qui a joué toute la rencontre, y va seul de son couloir, déborde ses trois vis à vis, et décoche dans la surface une frappe pleine lucarne opposée ! Splendide ! Et c’est sur cette action que Bordeaux remporte son deuxième match amical de la présaison !

 

 

 

 

 

Les joueurs de la première période

 

Kévin Olimpa a semblé trop tranquille dans son jeu au pied, ce qui nous a causé plusieurs frayeurs tout au long de la rencontre. Beaucoup trop de sorties en dehors de la surface alors que c’était plus aux défenseurs d’y aller… Bon dans ses sorties aériennes cela dit. Il ne peut rien sur le but en pleine lucarne de Cywka, et reste stoïque sur une tête d’un attaquant sur son poteau quelques minutes plus tard.

Mariano Ferreira Filho a connu quelques pertes de balle tout au long de sa mi-temps mais s’est montré intraitable lors des duels. Au niveau offensif, il s’est montré omniprésent et était souvent dans les bons coups. De l’autre côté, Maxime Poundjé a joué toute la rencontre, faute d’un autre latéral gauche au club. Auteur d’un tacle défensif magnifique à la 25ème dans la surface. Il a essayé pendant toute la rencontre de s’appliquer à ne pas perdre le ballon et l’empêcher de sortir de la zone de jeu, mais parfois il faut le dégager. La 91ème minute sera sa plus belle. Remontant tout le terrain et résistant à ses vis-à-vis, il décoche une frappe dans la surface côté gauche pleine lucarne opposée ! Un bijou ! Il va faire très mal cette saison et deviendra une solution crédible. Un message envoyé au futur latéral gauche bordelais : il faudra compter sur lui ! Carlos Henrique a été solide lors de sa mi-temps, même s’il se fit enrhumer à la 10ème minute sur un beau mouvement de corps de son adversaire. Pareil pour Marc Planus auteur d’un superbe tacle dans sa surface en début de match, et de bonnes relances ce soir.

Lamine Sané était, comme lors du dernier match, aligné au poste de milieu défensif. Il serait malhonnête de dire que le joueur a été fantastique car il était en Angleterre, mais cela a forcément décuplé sa motivation et son application. Très bon ce soir pour ne pas dire excellent, il a complètement annihilé la présence d’André Poko sur la pelouse. Ce dernier s’est montré très discret et c’est la maladresse qui est ressortie ce soir, que ce soit lors de sa mi-temps, comme de son entrée en seconde période. Placé la plupart du temps milieu offensif droit, Ludovic Obraniak a souvent joué ce soir dans les intervalles, et à une touche de balle. Très bon dans le jeu sur place, on a regretté qu’il ne prenne pas d’initiatives et ne se porte que très peu vers l’avant. Henri Saivet, de l’autre côté, s’est montré lui aussi discret même si quelques accélérations ont désorganisées la formation mis en place par Barnsley. Malheureusement, il ne fut pas décisif. La surprise du chef était bien Jaroslav Plasil aujourd’hui. Placé milieu offensif central, il fut le premier buteur de la rencontre et manqua de peu de doubler la mise quelques minutes plus tard. Beaucoup plus actif qu’à l’accoutumée, on sent qu’on est en début de saison et que le tchèque a du jus ! Nul doute que nous le reverrons dans ce rôle cette saison – s’il reste -.

Seul devant, Vieira Jussiê a bien tenté par son pressing d’emmerder ses adversaires : en vain. Même s’il fit preuve d’envie par quelques accélérations, on ne le vit que rarement en première période. C’est en seconde qu’il se montrera décisif en offrant un caviar à Sacko pour le deuxième but bordelais.

 

 

 

 

Les joueurs de la seconde période

 

 

Matthieu Chalmé a alterné le chaud et le froid. Effectivement, il semble manquer encore plus de vitesse qu’auparavant et même si son expérience lui fait sentir les coups, il manque de jus pour intervenir, parfois, souvent. Jérémie Bréchet est l’auteur d’une excellente intervention à la 69ème. Voyant le jeu, il anticipe en taclant sur une passe en profondeur à la limite de la surface. La minute suivante en revanche, il est en retard sur un tacle loin de ses buts. Mais il se rattrapera à la 83ème avec un nouveau bon tacle. Vujadin Savic n’a pas eu grand-chose à faire, les joueurs devant lui se chargeant du boulot. Et lorsque le ballon était dans l’axe, c’était pour Bréchet. Alors…

Landry Nguemo était un peu moins bien que lors des précédentes rencontres. Même s’il tente une frappe de loin en fin de rencontre, il la joue trop facile à la 66ème dans l’axe et perd le ballon qui finira au fond des filets d’Olimpa. A l’inverse, le capitaine de la seconde période, Grégory Sertic, s’est montré aussi précieux qu’intraitable. On sent clairement qu’il a muri et semble réellement aguerri au haut niveau. Plus de maturité, de tranquillité dans son jeu, et ce petit bonus avec cette belle balle pour Jussiê qui amène le deuxième but bordelais. Du tout bon. Fahid Ben Khalfallah a eu une bonne action ; un centre parfait au cordeau pour Jussiê. Mis à part cela, que très peu de provocations et d’allant. Pareil pour Nicolas Maurice-Belay qui attendit l’heure de jeu avant de commencer à provoquer balle au pied. Dommage car il y a avait quelque chose à faire avec sa technique, et les espaces en seconde.

Hadi Sacko a eu plusieurs occasions ce soir de se mettre en valeur. Il mettra certainement la plus facile en début de seconde période, mais eut l’occasion par deux fois d’inscrire un nouveau but. A chaque fois il butta sur le portier adverse mais à sa décharge, l’on a pu voir qu’il avait plus de confiance que lors de ses dernières sorties. Ses deux buts lors des amicaux lui ont fait le plus grand bien. Qu’il continue !

 

 

 

 

 

 

La feuille de match

Match amical

Jeudi 25 juillet 2013 à 20h30

Barnsley 1 – 3 Bordeaux

Oakwell Stadium

3643 spectateurs

Buts : Cywka (66ème) – Plasil (11ème), Sacko (49ème), Poundjé (91ème)

Barnsley : Steele, Wiseman, M’voto, Cranie, Kennedy, Mellis, Dawson, Perkins, Golbourne, Dagnall, O’Grady.

Bordeaux (1ère) : Olimpa, Mariano, Henrique, Planus, Sané, Poundjé, Obraniak, Biyogo Poko, Plasil, Saivet, Jussiê.

Bordeaux (2nde) : Olimpa – Poundjé, Chalmé, Bréchet, Savic – Nguemo, Sertic, Ben Khalfallah, Maurice-Belay, Jussiê (Poko, 77ème), Sacko.

 

 

 

 

 

Les notes Girondins4ever

Olimpa : 4

Poundjé : 9

Mariano : 6

Henrique : 5

Planus : 6

Sané : 9

Poko : 4

Obraniak : 4

Saivet : 4

Plasil : 8

Jussiê : 4

 

 

Chalmé : 3

Savic : 5

Bréchet : 6

Nguemo : 3

Sertic : 8

Ben Khalfallah : 3

Maurice-Belay : 4

Sacko : 7

 

 

 

 

Crédit Images : Europsport