[Exclu] Verdon : « En signant, je n’avais aucun doute »

Juste après le dernier match face à Marseille, l’on connaissait déjà la première recrue des Girondins de Bordeaux pour le mercato hivernal. Il s’agit d’Olivier Verdon, jeune joueur de tout juste 20 ans, évoluant dans le club d’Angoulême (CFA 2). Vous allez aujourd’hui apprendre à mieux le connaitre et en savoir plus sur lui dans une interview réalisée par notre équipe aujourd’hui.

 

Selon une information parue il y a quelques jours, tu devrais rejoindre les Girondins de Bordeaux… Tu confirmes donc cette information ?

Oui, oui je rejoins les Girondins en début de semaine prochaine.

 

Comment se sont déroulés les contacts avec notre club ?

Plusieurs représentants du club étaient venus me voir à quelques reprises durant la saison. Ensuite, ils ont pris contact avec mon agent avant le match amical qui nous opposait. Puis, ils ont continué à me suivre et enfin j’ai effectué un stage de trois jours il y a deux ou trois semaines maintenant. M. Arnaud Vaillant est venu m’observer, sans oublier lors de cette rencontre amicale que M. Battiston, son adjoint et M. Stopyra étaient présents, et ont donc pu me voir à l’œuvre.

 

Tu as donc pu échanger avec l’entraîneur, Patrick Battiston…

Oui, à l’issue du stage j’ai échangé avec lui. Il était plus que satisfait des trois jours que j’ai pu passer avec le groupe, et il m’a dit qu’il me tenait au courant rapidement et avec plaisir. Il y a encore quelques détails à régler mais avec l’entraînement et du sérieux, tout ira très bien.

 

Quelles sont ces petits détails à régler ?
Je dois être plus décisif sur mon jeu de tête offensif. Après, il faut jouer, jouer et encore jouer pour gagner de l’expérience.

 

As-tu d’autres points que tu aimerais améliorer ? Et quels sont tes points forts également ?

Mon jeu de tête offensif donc, et il faut que je règle encore mon pied faible, je pense. Au niveau de mes points forts, j’ai la vitesse, une bonne relance de balle, et de la puissance athlétique.

 

 

(Photo fournie par le joueur)

(Photo fournie par le joueur)

 

 

Est-ce que tu vas d’abord intégrer la CFA, ou le groupe professionnel ?

J’intègre le groupe CFA mais mon objectif bien sûr est d’intégrer le groupe pro. Je vais tout faire pour. Il n’y a que le travail qui paye et je suis tout à fait prêt pour ça.

 

Tu as certainement pu remarquer avant ton arrivée au club, que Willy Sagnol faisait confiance aux jeunes ?

Oui bien sûr, je suis la Ligue 1 avec attention, j’ai pu remarquer que le coach avait une certaine confiance envers les jeunes. Maintenant, c’est à moi de faire mes preuves pour monter en équipe Une. Et je pense que si je le mérite, le coach me fera monter. Mais encore une fois, je dois bosser, bosser et bosser. Il n’y a pas de secret.

 

Est ce que tu connais déjà certains de tes nouveaux coéquipiers ?

Oui, Alexandre Brucato avec qui j’ai grandi et joué à Torcy (Seinte et Marne, ndlr). Andre Biyogo Poko aussi que j’ai pu côtoyer à quelques reprises car on avait un ami en commun. Je connais également David Djigla (qui évolue aujourd’hui à Niort, ndlr) qui est béninois, on s’est côtoyé en sélection jeunes.

 

Est-ce que tu les as questionnés avant ton arrivée sur notre club ?

Non, pas besoin, je savais très bien que Bordeaux est un grand club, avec un bon palmarès, je n’avais aucun doute.

 

Justement que représente pour toi le fait de rejoindre les Girondins de Bordeaux ?

Bordeaux, c’est une grande écurie en Ligue 1 qui a été championne de France il y a quelques années ! Elle possède de bons joueurs et des installations pour travailler confortablement. C’est assurément un bon outil de travail pour bosser.

 

 

Olivier Verdon - Charentelibre

Olivier Verdon – Charentelibre

 

 

Est-ce que tu avais d’autres propositions d’autres clubs ?

Oui, j’étais en contacts avec Lens, Valenciennes et Niort.

 

Qu’est ce qui a fait la différence, pourquoi avoir préféré Bordeaux ?

Le club évolue dans l’élite du foot français, la réserve est en CFA. Et puis comme je l’ai dit précédemment, il y a de bonnes structures pour travailler et il s’agit d’un club avec un gros palmarès.

 

Sur combien de temps se base ton contrat, et est-il amateur ou professionnel ?

Il s’agit d’un contrat de 6 mois, amateur.

 

Dernière question, qu’est ce qu’on peut te souhaiter pour cette nouvelle année ? As-tu un petit message pour les supporters bordelais ?

On peut me souhaiter de signer mon premier contrat professionnel. Quant aux supporters bordelais, je tiens à leur dire que de porter le maillot des Girondins sera une fierté et que je ferai le maximum pour le club. Je leur dis à très bientôt.

 

Un très grand merci à Olivier pour le temps qu’il nous a accordé. Nous lui souhaitons la bienvenue dans notre club, son nouveau club, et lui souhaitons également de réussir sa seconde partie de saison ! Qui sera, on l’espère pour lui, ponctuée d’un contrat professionnel. Cela voudra dire qu’il aura pleinement accompli ses objectifs et que le club ne se sera pas trompé sur son recrutement.

 

Photo en Une fournie par le joueur